Des hommes en noir, Santiago Gamboa : immersion colombienne

Aucune description de photo disponible.•IMMERSION COLOMBIENNE•
🦊 « Alors je me suis dit : je vais leur faire goûter du plomb à tous ces fumiers, c’est la seule chose qu’ils craignent ou qu’ils respectent. La seule qu’ils comprennent. Du plomb comme s’il en pleuvait, pour qu’ils apprennent.»•••
🦊 Les romans noirs des éditions Métailié arrivent toujours à nous sortir de nos zones de confort, Santiago Gamboa continue le festival des mots avec une plume qui flirte avec l’extase. Une enquête entre la Colombie, le Brésil et la Guyane française après avoir entendu le témoignage d’un enfant dans un arbre, que l’on prend au sérieux. Trois véhicules attaqués, une riposte, des morts et un hélicoptère qui évacue certains passagers sans laisser aucune trace. Nul besoin d’évoquer la notion de dépaysement et celle de voyage à travers ce roman où les églises évangéliques si puissantes sont mises à mal•••
🦊 L’intensité est exponentielle, l’humour à peine voilé et déposé sur un monticule de finesse, est irrésistible. Si certains enfants en France sont surprotégés, n’allez pas voir ce qu’il s’y passe en Amérique latine, où tant d’enfants abandonnés survivent dans la rue. Des héroïnes féminines qui changent des ténébreux et fumeux flics à l’ancienne qui ont déjà tout vu. Les digressions sont pléthore dans le roman mais Santiago Gamboa nous happe sans aucune difficulté dans ce décor digne des années Escobar. Evidemment, le sarcasme et la noirceur ambiantes font un ensemble explosif qui pulse visuellement. Les phrases sont énergiques, le style captivant dans une Colombie qui panse ses plaies. La psychologie approfondie des personnages permet une approche plus humaine du contexte ambiant. •••


❓L’avez-vous lu ? Le roman noir a t-il un bel avenir devant lui ? Aimez-vous ce style d’ouvrage ?•••


🦊 Editions Metailié, 18 avril 2019•••
🦊 Merci @editionsmetailie 🙏🏻🙏🏻

Commentaires